Marialys Sophrologie
Sophrologue certifiée R.N.C.P. Agnetz, Clermont, Beauvais

La reprise ! comment s'y préparer sereinement ?

30 Août 2021 Marie-France Muller Confiance

La période estivale se termine et la rentrée scolaire se profile à l’horizon avec son lot de questionnements !

Petits et grands ont les yeux encore remplis de souvenirs de vacances : Les moments passés en famille, à la mer, à la montagne, à la campagne, ou encore à  l'étranger. Les  retrouvailles entre amis, les repas conviviaux, ont permis de recharger les batteries. Il est temps maintenant de reprendre le chemin de l’école. Une nouvelle année scolaire pour les enfants et la reprise de l’activité professionnelle pour les parents, et ça n’est pas sans appréhension que nous abordons ce moment chargé en émotions. Stress, excitation, espoirs, joies, bonheurs, inquiétudes, angoisses, acceptation, seront au programme.

Comment va se dérouler cette rentrée des classes si particulière ?

Est-ce que mon enfant sera dans la même classe que son meilleur copain ? est-ce que son institutrice sera sympa ? est-ce que mon enfant va s’intégrer dans sa classe ? les enseignants seront-ils à l’écoute de mon enfant, est-ce que le programme sera adapté ? combien d’élèves seront-ils par classe ?

Avec la pandémie toujours d’actualité, comment va s’organiser la distanciation sociale ? le port du masque sera-t-il obligatoire pour les plus jeunes ? quels seront les risques encourus par mon enfant avec le virus et ses variants ? les cours se feront-ils en présentiel ou non ? etc… Cette rentrée scolaire hors norme suscite l’inquiétude mais également l’excitation et la joie de reprendre une vie sociale, le bonheur des retrouvailles entre copains.

 

Il nous reste encore tellement à faire : l’achat des fournitures scolaires de préférence « tendance », les vêtements à la mode, les inscriptions aux activités extra-scolaires etc….

En tant que parents, on se met la pression car nous allons devoir gérer au mieux la logistique mais également la "farandole" d’émotions qui va avec, tout en gardant la « zen attitude » en toute circonstance !

A savoir : « Être à l’écoute, conciliant, compréhensif, rassurant, bienveillant etc… »

 

Mais le parent parfait n'existe pas !

Comment aborder cette nouvelle étape ?

Il nous reste notre imagination, notre sensibilité et notre savoir être pour faire face et aborder cette nouvelle étape sereinement.

Pour aider les plus jeunes a accepter la séparation d'avec leur maman, une première solution serait, pourquoi pas, d'essayer de dédramatiser la situation  en faisant passer des petits messages positifs au travers de chansonnettes ? Evidemment cela n'est pas facile lorsque l'on est maman et que l'angoisse nous gagne ! mais si vous arrivez à vous apaiser, votre enfant le pourra également.

Pour remédier au blues de la veille de rentrée ou du dimanche soir, essayez d'écouter de la musique ! celle du livre de la jungle :  « Il en faut peu pour être heureux ! », particulièrement efficace, facile à retenir, festive, sur laquelle on peut même danser !  J’avoue, ça aide ! même les parents !!!

Ou alors, si vous préférez, celle du Roi Lion : "Aku na matata", amusante, a chanter en famille sans modération, un moment de bonne humeur garantie !

Pour les plus grands, prendre un moment pour discuter avec eux et imaginer ce qu’ils deviendront plus tard et les encourager à se visualiser dans quelques années en train d'exercer leur futur métier, tout cela dans la décontraction, la dérision et la bonne humeur. Cette projection d’eux-mêmes peut les aider à accepter que l'éducation soit un passage obligé. Et à avancer sans crainte vers leur future vie d’adulte. Elle sera jalonnée de rebondissements, de nouvelles connaissances, de bonnes et de mauvaises surprises auxquelles il faudra parfois faire face, mais avec la certitude que toutes ces étapes d’une vie, seront riches en opportunités, en surprises et en progrès.

 

Aucun enfant n'est identique ! l'assimilation des apprentissages est différente et propre à chacun. Pour certains elle sera rapide et pour d'autre, plus lente. Il n'y a pas de norme !

En acceptant qui il est, l'enfant sera à même d'identifier ses points forts, ses difficultés, de les accepter. Il s'épanouira tout d'abord à l'école, puis plus tard, s'affirmera en tant qu'adulte.

 

Avec le recul, je suis convaincue que les enfants sont pleins de ressources qu’ils savent exploiter.  Si nous les aidons à en prendre conscience en leur faisant confiance, ils se feront confiance, ce qui favorisera alors l’acceptation de soi et sans aucun doute, l'assurance que tout se passera bien !

 

"Travailler à son propre développement éveille la véritable joie de vivre et l'estime de soi !"

 

 

Marie-France MULLER


Articles similaires

Derniers articles

Rebondir après un « burn-out » ?

28 Juil 2022

 
J’ai rencontré « S.P. » à l’occasion d’un suivi en sophrologie. Au départ, elle venait pour une séance « découverte de la Sophrologie ».
Lors de cette première séance elle était submergée par se...

Temps Fort

01 Juin 2022

Temps Fort
Aujourd’hui est un grand jour pour moi !
Cela fait plusieurs semaines que je prépare ma rencontre avec les bénéficiaires de l’accueil de jour pour femmes victimes de violences, « Entr’E...

La sophrologie pour se retrouver

01 Mar 2022

En tant que sophrologue, mon rôle est d’aider les personnes à identifier leurs émotions, à mieux les comprendre pour les surmonter.
J’ai pu accompagner trois femmes en fin de carrière et en épuise...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.